Changer de vie : Trouver l’emploi de tes rêves

Changer de vie : Trouver l’emploi de tes rêves

Changer de vie : Trouver l'emploi de tes rêves

Dans cet article, nous allons voir ensemble s’il est temps pour toi de changer de vie et de franchir le pas : trouver l’emploi de tes rêves ! Nous ferons tout d’abord le Constat, puis nous verrons Pourquoi ensuite, Comment et enfin Pourquoi pas. C’est parti !

Le Constat : Est-il temps de changer de vie ?

Ce n’est un secret pour personne : près de 75% des français n’aiment pas leur travail. En effet, de nombreuses études nous apprennent que la plupart des employés dans l’hexagone ne sont pas satisfait de leur job et le subissent ! Quels sont les facteurs qui causent ce sentiment de mal être ?

  • En premier lieu, et non des moindres, la reconnaissance : énormément de salariés se sentent sous-estimés par leur hiérarchie et non reconnus à leur juste valeur ce qui engendre une très grande frustration. En effet, beaucoup exercent une activité qui ne correspond pas du tout à leur niveau d’études, ils sont sous-évalués et par conséquent sous-payés (exemple d’un Ingénieur d’affaires qui se retrouve Manager dans un fastfood). D’autres, ont une charge de travail très supérieure à ce qu’elle devrait être et n’obtiennent en contrepartie aucune félicitation ou reconnaissance, ce qui amène au même sentiment. La liste peut-être longue. Pour résumer, faute de trouver un emploi, beaucoup se vendent au rabais ce qui en résulte une insatisfaction, une perte d’estime de soi, une perte de confiance en soi et les effets sur le long terme peuvent être ravageurs !
  • Ensuite, il s’agirait de l’environnement de travail : beaucoup de personnes attachent beaucoup d’importance à leur lieu de travail, l’endroit où il se situ, les locaux en eux-mêmes, l’accessibilité, etc.
  • Aussi, l’entreprise en elle-même : sa politique, son hyper-hiérarchisation, sa lourdeur administrative, sa vétusté (outils technologiques dépassés, process d’un autre âge, etc.), le secteur d’activité, j’en passe et des meilleurs.
  • Pour finir, car on pourrait ici en écrire des pages, mais nous irons à l’essentiel, les collègues. Se sentir bien avec ses homologues, ses supérieurs est essentiel au bien-être des collaborateurs. Si l’ambiance est pourrie, cela peut vite virer au cauchemar.

Tu dois sûrement te demander où je veux en venir avec tout ça. Eh bien, c’est très simple, on va faire ensemble un bilan.

Si tu lis ce post, c’est que quelque chose ne va pas forcément bien dans ta vie. Tu te sens stressé, déprimé, tu n’as plus le goût à grand-chose. Ton boss te donne de l’urticaire. Tu dors mal, voir plus du tout. Tu n’arrives plus à manger. Rien ne te motive. Tu es très irritable et ne supporte plus rien ni personne. Penser à ton taf te donne de l’angoisse. Tu te sens perdu, pris au piège ! Tu ne sais pas forcément ce qui te rend dans cet état. T’as l’impression d’avoir foiré ta vie ? Tu te sens nul(le). L’expression « au fond du trou » est écrite pour toi ?

Pareil, on peut en écrire des pages, mais ce n’est pas le but. Ces différentes émotions sont une sonnette d’alarme. Tu arrives là à un point de saturation, le « Breaking Point », point de rupture et il faut le prendre très au sérieux car en continuant tu peux te mettre en danger. Tu risques la dépression, le « BurnOut ». Ton entourage en paye le prix, tu risques un divorce. Voir de tomber gravement malade.

STOP, Respire. Rassure-toi.

Il est sans doute temps pour toi de changer de vie !

Pourquoi Changer de vie ?

Changer de vie : Trouver l'emploi de tes rêves

On passe la majorité de notre temps au travail. En effet, 8h par jour en moyenne, sans compter les trajets, il faut déduire le temps de sommeil, ce qui nous laisse en définitif pas énormément de temps pour soi et pour nos proches. En gros, notre vie est basée sur notre travail. Quand on aime ce que l’on fait c’est génial. Mais, si tu fais parti des 75%, ben ça l’est moins et ça peut même devenir hyper hard.

Fort heureusement, tout le monde n’arrivent pas au Breaking Point. Certains arrivent à relativiser et à s’épanouir autrement en compensant (sport, théâtre, sorties, Netflix, famille, amis, etc.). Mais pour d’autres, c’est une autre histoire…

Si tu te reconnais dans la description que nous avons évoqué plus haut, c’est qu’il est temps pour toi de reprendre ta vie en main. Il faut que tu te poses une question existentielle : « qu’est-ce qui est le plus important pour moi ? ». Liste tes réponses et en fonction, tu trouveras ce qui te convient le mieux. Si la réponse est d’être épanoui(e), j’ai le plaisir de t’annoncer qu’il est temps pour toi de changer de vie : trouver l’emploi de tes rêves !

Certes, c’est très facile de le dire, mais franchir le pas c’est autre chose. Ta petite voix intérieure, le rationnel chez toi, va te dire : « Non !! Quelle folie, tu as une famille à charge, un crédit immobilier, des factures à  payer. Tu ne peux pas tout plaquer comme ça ! » et je te répondrai que c’est normal. Il est très difficile de sortir de sa zone de confort pour aller se mettre en danger.

Et pourtant, moi, je l’ai fait ! J’étais Responsable chez un grand groupe international (dont je tairais le nom) et honnêtement, qu’est ce que je me faisais chier ! J’étais malheureux comme une pierre. Un jour, la goutte d’eau à fait déborder le vase… alors j’ai franchi le pas !

Comme évoqué plus haut, quitte à passer la majeure partie de notre vie au travail, autant que cela soit dans la joie et la bonne humeur. Il faut que ce soit fun et que tu t’éclates ! Dis-toi que tu n’as qu’une vie !

Bien entendu, cela a un prix à payer. Tu vas sûrement galérer au début, pas trouver de suite le job de tes rêves. Ton niveau de vie va forcément baisser, tu vas manger des pâtes. Mais reviens à la question essentielle. Préfères-tu la boule d’angoisse aux pâtes ?

A mon sens, il est préférable de gagner moins, mais de kiffer ce qu’on fait que de gagner plus, mais d’en souffrir. Qui plus est, tes proches en souffrent avec toi. J’en ai fait l’expérience, je sais donc de quoi il s’agit.

Mais comment faire pour changer de vie ?

Comment changer de vie et trouver l’emploi de tes rêves ?

Changer de vie : Trouver l'emploi de tes rêves

Avant toute chose, il faut que tu aies défini une stratégie. Une chose est sûre, tu t’es posé la « question » et la réponse est qu’il faut que tu changes de vie. La première des choses est que sous aucun prétexte tu ne dois démissionner !! Tu perdrais alors tout tes droits aux indemnités. OK, mais comment la jouer ?

  • La Sécurité : tu sens que tu peux tenir encore un peu, tu mets toute ton énergie à chercher le taf de tes rêves en parallèle. L’avantage est que tu ne prends aucun risque, toutefois, cela peut devenir un inconvénient, car tu restes dans ta zone de confort, et que par conséquent, comme tu n’es pas en danger, tu n’es pas à fond !
  • La Rupture Conventionnelle : tu demandes à ta société que vous vous sépariez gentiment car tu as d’autres projets. Attention, restes diplomate, ne dénigre pas la société. Mets-y les formes.  Prends le temps d’expliquer que dans l’intérêt des 2 parties il est préférable de se séparer. A mes yeux, nous avons là la meilleure solution. Néanmoins, beaucoup de sociétés sont encore frileuses à utiliser ce genre de processus. Elles pensent que si tu veux t’en aller, tu n’as qu’à démissionner !
  • Dernier recours : le licenciement. Si tu as essayé les 2 options plus haut et que ça n’a pas marché, rien n’est perdu. Il te reste la carte du licenciement. Assures-toi d’avoir mis un peu d’argent de côté, car cette option peut prendre un certains temps. Le mieux étant d’éviter le licenciement pour faute lourde (la société pourrait éventuellement se retourner contre toi). Il faut viser le licenciement simple ou pour faute grave https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F1137 . Tu peux par exemple te pointer tous les jours en retard, être en absence injustifiée ou abandon de poste (ce qui à mon sens est illogique car en cas d’abandon de poste tu perçois le chômage, mais pas en cas de démission…)

Bon là tu as déjà les pistes pour quitter ton job qui te dévalorisait, te rendait triste. Ensuite, il faut que tu te lances à fond dans ta recherche. Je privilégie les options 2 et 3 car comme évoqué, tu te mets en danger, et donc la notion de motivation n’est plus la même. La peur là peut devenir un moteur qui te fait déplacer les montagnes. C’est ton instinct de survie qui va entrer en action, et tu seras surpris par la force qu’elle t’apporte ! Tu n’as pas d’autre choix que de trouver !

Attention, j’ai conseillé au début de ne pas démissionner, pour te laisser quand même un minimum de quoi vivre car la peur peut aussi être paralysante. Il faut un juste milieu. La bonne peur qui engendre de l’action.

Beaucoup d’entreprises recherchent des talents et non des diplômes ou de l’expérience. Ce qu’ils veulent avant tout c’est une personnalité !

Enfin, saches qu’il existe United Being, qui contrairement à beaucoup de cabinets de conseils en recrutement, t’accompagne tout au long de ce processus et met en œuvre son savoir-faire pour te trouver exactement le job qui te convient. UB va t’aider à faire le point, reprendre confiance en toi en te coachant gratuitement, et mettre en lumière les talents qui te serviront pour t’épanouir. Rejoins-nous sur LinkedIn, Insta, Twitter, Facebook et Snap !

Et Pourquoi Pas ?

Changer de vie : trouver l'emploi de tes rêves

En France, il est encore assez mal perçu d’être à son compte. Notre culture française est basée sur le schéma salarial. Le gouvernement n’encourage pas assez l’entreprenariat et celui-ci est perçu par la majorité comme extravagant. Les gens ont peur, les banques aussi… pas de congés payés, pas de chômage en cas d’échec, pas de revenus fixes, etc.

T’es-tu déjà posé une autre question existentielle : « Suis-je fait pour être salarié ? »

Pourtant nous devrions encourager les gens à se lancer car cela crée de la richesse, des emplois, du bonheur… Il ne faut pas avoir peur de l’échec, car c’est la meilleure des écoles. En France, l’échec est mal perçu « c’est un looser » mais à l’étranger il est très bien vu « c’est un courageux ». En Chine, la culture de la réussite passe par là : si tu es à ton compte, même si tu as ouvert un bouiboui, tu as réussi.

Etre entrepreneur signifie, à mes yeux, la liberté. Pour ma part, c’est l’option que j’ai choisie. Je me suis aperçu qu’en fait j’étais malheureux car je ne supportais pas ma hiérarchie. en fait, je suis un « sauvage », qui aime faire ce qui lui plait. Je détestais le fait d’avoir un N+1 nul à chier à mes yeux, qui ne savaient même pas de quoi il parlait et qui débitait des inepties plus grosses les unes que les autres. Le fait d’être ton supérieur, lui fait croire que tes idées son nulles et son égo lui dit que les siennes sont géniales. En bon soldat tu appliques ce qu’il te demande, pour qu’il s’aperçoit qu’au bout du compte, mais sans jamais te l’avouer, que tu avais raison ! Eh bien STOP !

J’ai eu plusieurs passages dans ma vie entre entreprenariat et salariat, et le mieux qui puisse satisfaire mon épanouissement c’est de travailler pour moi. Plus aucune frustration.

Donc si toi aussi, tu te sens l’âme d’un challengeur, que tu bouillonnes d’idées, que tu n’as pas froid aux yeux, que tu t’identifie à la description faite plus haut : n’attends plus et franchis le pas ! N’ai pas peur, si tu rates, tu recommences ! Je t’invite à regarder les vidéos de David Laroche qui pourraient t’inspirer.

Aussi, chez United Being, nous aidons les entrepreneurs à se lancer. Si tu te sens l’âme d’un entrepreneur, que tu es des idées de business ou pas, contacte-nous, on va t’aider !

Si cet article t’a plu, n’hésite pas à le faire tourner et à ajouter un commentaire.
A très bientôt !

                                                                                                                                           United Being, le 28/04/2021

Laisser un commentaire